Tourisme et imprudence en Corse

Rédigé par Patrice Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : corse, histoire, corsica, visiter la corse, monté cinto, monte cintu

Monté Cinto CorsicaChaque été, des milliers de randonneurs s'engagent sur les sentiers et partent à l'assaut des sommets Corses. Beaucoup sont insuffisamment préparés, mal équipés et imprudents. Chaque été, beaucoup se blessent et quelques-uns perdent la vie. Pour éviter d'en arriver là, il y a quelques règles simples à respecter et dont la plupart relèvent du simple bon sens : s'équiper correctement, partir tôt pour rentrer tôt, étudier la météo avant de partir, ne pas surestimer ses capacités et la première d'entre elle : savoir renoncer.

Pour avoir pratiqué le GR20 (180km) ainsi que la montée du Monté Cinto (2706m) à plusieurs reprises, ce n'est pas une petite ballade de santé. Il faut être bien préparé et cela, quel que soit l'époque de l'année. La montagne tue et la Randonnée en montagne Corse ne fait pas exceptions.

Ne vous mettez pas en danger inutillement, ni vous ni vos proches...

Les dangers de la montagne CorseSecours en montagne dans la tempête : quand l'imprudence atteint des sommets...

Lundi, la Haute-Corse a été traversée par une tempête d'une rare violence. Météo France l'avait vue venir et avait déclenché une vigilance de niveau orange. Tous les services de secours étaient en alerte. Les habitants avaient été appelés à la plus grande prudence et il leur avait été recommandé de limiter leurs déplacements.

C'est ce jour qu'une famille de vacanciers venue de Belgique a choisi pour sortir en montagne. Un couple et leurs trois enfants âgés de dix, douze et quatorze ans sont ainsi partis du refuge de Tighjettu pour rejoindre Lozzi, en passant par le Monte Cintu

"Il a d'abord fallu les localiser. Et nous avons eu de la chance, car ils se trouvaient dans une zone où le portable passait. Nous sommes arrivés sur eux vers 19 heures", dans le brouillard et sous la pluie. Les imprudents sont coincés au-dessus d'une barre rocheuse de quinze mètres de haut, à 2300 mètres d'altitude. Trempés et en short, ils sont "en hypothermie légère". Surtout, les deux filles et le garçon du couple sont inquiets et fatigués. Et vu leur position et le manque de visibilité, ils sont passés près du drame. "Pour les sortir de là, poursuivent les sauveteurs, il a fallu les faire descendre en rappel, un par un, le long de la barre rocheuse." Le père parle français, les autres membres de la famille s'expriment en anglais.

Quelques règles de bon sens:


Ces touristes s'en sortent avec une belle frayeur et quelque chose à raconter à leurs amis. Mais surtout, ils ont mis en danger leurs vies et celles des hommes qui les ont secourus.

On ne le répétera jamais assez, la montagne est un milieu dangereux et capricieux, qui peut changer de visage en seulement quelques minutes. Et d'autant plus quand une alerte orange a été déclenchée.

Voir nos Randonnées en haute Corse.

Écrire un commentaire

Fil RSS des commentaires de cet article


Promotions
>